Passer

Vendredi dernier dans Contre histoire de la philosophie, Michel Onfray a dit que l’alternative c’était entre irradier et errer. Errer ou ne faire que passer… Sa réflexion m’a rappelé le jour où j’ai réalisé que le verbe « passer » pouvait avoir un emploi transitif dans la vie, parce que « passer quelque chose à quelqu’un », c’est-à-dire « transmettre », c’est plus intéressant, plus enrichissant, c’est être plus vivant-e que de ne faire que « passer sur Terre ». Être passeur ou passeuse plutôt que fantôme.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s