Ce matin me suis levée plus matin que de coutume

Il fait encore nuit, le ciel est couvert,

Beline réclame pour venir sur mes genoux.

Ronron de la belle, toc toc de la chaudière,

Nuit d’encre et je suis déjà debout.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s