Je me demande

Je me demande si je saurai libérer mon imagination en  m’interrogeant sans attendre de réponse*…

Je me demande ce que je pourrais bien me demander…

Je me demande dans quel état j’erre…

Je me demande où je serai dans dix ans…

Je me demande ce que je ferai dans un an pile, le jeudi 8 juin 2017…

Je me demande où trouver l’inspiration…

Je me demande quelle sera ma prochaine aventure de chant…

Je me demande quand viendra le jour où j’aurai un livre publié…

Je me demande combien de personnes vont lire cette chronique…

Je me demande pourquoi je suis perturbée à l’idée d’être dérangée…

Je me demande quelle histoire me raconterait un escargot si je pouvais entrer en communication avec lui (après avoir une formation en communication animale)…

Je me demande si c’est bien sérieux de suivre une formation en communication animale…

Je me demande si l’escargot me donnerait l’autorisation de transmettre son histoire…

Je me demande si je pourrais être ermite…

Je me demande ce que je préfère dans le fond…

Je me demande à quoi rêvent les vaches…

Je me demande ce qu’il y a au-delà de l’arc-en-ciel…

Je me demande pourquoi on se complique la vie…

Je me demande où va le vent…

Je me demande si le lit de la rivière est confortable…

Je me demande ce que comptent les moutons pour s’endormir…

Je me demande si se demander est aussi merveilleux, que peut être wonderful de to wonder

Je me demande si quand bien même…

Je me demande comment…

je me demande combien…

Je me demande quoi donc…

Je me demande pourquoi pas…

Je me demande où est l’artiste…

Je me demande à quelle heure…

Je me demande sine qua non

Je me demande si on est à l’ouest quand on perdu la boussole…

Je me demande si on change de perspective avec un nez de clown…

Je me demande quand je vais apprendre la chanson populaire : « elle avait une coccinelle » …

Je me demande si les limaces sont gourmandes de pieds de tomate…

Je me demande ce qui fait gonfler les nuages comme des blancs en neige…

Je me demande si j’ai de quoi publier un recueil…

Je me demande si je vais écrire une chronique sur la montée Coquillat…

Je me demande comment ça a commencé…

Je me demande comment tout ça va finir…

Je me demande à quoi ressemblerait le cantique du quantique…

Je me demande si je me demande des choses inconsciemment…

Je me demande combien de moi cohabitent en moi…

Je me demande comment savoir…

Je me demande comment être sûre…

Je me demande pourquoi oui…

Je me demande pourquoi il y a des coquelicots de l’autre côté du mur et pas dans ma cour…

Je me demande pourquoi pas…

Je me demande à combien d’interrogations j’en suis…

Je me demande à quoi ça sert de se prendre la tête…

Je me demande pourquoi il y a tellement de circulation…

Je me demande où se pressent les gens…

Je me demande ce qu’il y a de tellement important…

Je me demande si les martiens ont la rage…

Je me demande si ré mi la si ré la mi bémol…

Je me demande si je vais aller à la fontaine de l’Ours au mois d’octobre…

Je me demande pourquoi non…

Je me demande si je manque aux chats quand je ne suis pas là…

Je me demande si je cale en bourg…

Je me demande à quel niveau sonore les claques sonnent…

Je me demande si ça vous intéresse ce que j’écris…

Je me demande ce que j’ai dans la tête…

Je me demande et après…

Je me demande ce qu’il y a de l’autre côté du miroir…

Je me demande si je peux tout faire toute seule…

Je me demande quel est mon animal totem…

Je me demande à quoi pense le chat qui m’interroge du regard…

Je me demande comment échapper à l’agitation du monde…

Je me demande comment rester centrée sur l’essentiel…

Je me demande si l’essentiel est le même pour chacun-e…

Je me demande dans quelle dimension se situe l’infiniment petit…

Je me demande dans quelle dimension se trouve l’infiniment grand…

Je me demande si l’infiniment petit et l’infiniment grand se rejoignent dans l’infini…

Je me demande si les univers parallèles se croisent quelque part dans l’espace courbe…

Je me demande où sont les songes en journée…

Je me demande si là-bas c’est plus bas que là-haut…

Je me demande si là-haut c’est plus loin que là-bas…

Je me demande où est mais donc Ornicar…

Je me demande si j’ai perdu le fil…

Je me demande si je vais arriver au bout…

Je me demande au bout de quoi…

Je me demande si certaines interrogations sont typiques de l’hémisphère gauche, d’autres de l’hémisphère droit et si certaines son issues des deux hémisphères à la fois…

Je me demande ce que je raconte…

Je me demande où j’en suis…

Je me demande si je vais finir avant la nuit…

Je me demande pourquoi tout n’est pas fluide tout le temps…

Je me demande où ça bloque…

Je me demande ce qui débloque…

Je me demande si je serais capable d’écrire jusqu’au bout de la nuit…

Je me demande à quoi tient l’humeur…

Je me demande comment trouver l’équilibre…

Je me demande pourquoi il y a toujours un chat qui veut rentrer ou sortir ou manger quand je suis occupée…

Je me demande quel effet ça fait de marcher sur un fil…

Je me demande pourquoi aller jusqu’à cent…

Je me demande si je suis drôle…

Je me demande ce que je représente pour mes chats…

Je me demande pourquoi mon mental fait de la résistance…

Je me demande ce que chantent les oiseaux…

Je me demande si je vais réussir une photo de merle…

Je me demande pourquoi je me disperse sans cesse…

Je me demande si mon imagination est assez libérée…

* Exercice proposé par Sonia Choquette, notamment dans le cahier d’exercices du défi des 100 jours spécial intuition, en collaboration avec Lilou Macé. A découvrir dans cette conférence sur le pouvoir de l’intuition.

Une réflexion sur “Je me demande

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s