Recette pour un jeu littéraire

Quand on manque d’inspiration, de disponibilité, d’endurance pour écrire au long cours, on peut s’octroyer un temps de jeu avec les mots.

(1) Prenez un mot. Un mot qui vous émerveille, vous évoque un souvenir, vous rappelle une belle expérience vécue récemment peut-être… Clown. Gardez-le au chaud dans le cœur, ce sera le sujet.

(2) Saisissez une poignée de mots relatifs à un événement particulier. Découpez-les en d’autres mots : joie – yeux – Anne – hiver – serre – cas – dos. (Attention, une fois le choix arrêté, on n’y revient plus et tant pis pour l’histoire de l’âne et du cerf, ce sera pour une autre fois.) Mélangez.

(3) Cherchez des rimes, au fil de l’écriture.

(4) Donnez un titre à votre poème.

Et voilà !

Mademoiselle Anne

Quand elle arrive sur la place, personne n’en fait cas,
Jusqu’au moment où elle fait tomber sa parka.
Alors une flot de couleurs émerveille les yeux,
Son costume arc-en-ciel est tellement lumineux !
Il éclaire les esprits et réchauffe l’atmosphère.
Sur la petite place, par moins deux, en hiver,
Elle fait mouvoir son corps au milieu des badauds :
Ondulations des bras, des épaules et du dos
Souple, des pieds à la tête, son corps vole, se déploie.
Les badauds, attendris, sont gagnés par la joie
De la clown dansant sur un air imaginaire.
Elle a adouci le froid, mis la place sous serre.
Un bouquet de magie et de grâce que l’on glane,
De la poésie offerte par Mademoiselle Anne.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s