Sourire à la vie

[Défi une pastille par jour 100/100]

L’apaisement après la tempête émotionnelle.

Fuir le fil d’actualités de facebook et ses bruits politiques.

Se laisser gagner par l’insouciance d’une petite chatte jouant au fond du jardin.

Découvrir avec ravissement que Geneviève Fraisse est l’invitée de l’émission A voix nue cette semaine.

Retenir avec grand intérêt l’idée selon laquelle choisir d’être optimiste ou pessimiste revient à ne plus rien faire et à laisser faire, alors qu’en confrontant la réalité en face on trouve les réponses et on comprend ce qui se passe (Raoul Peck dans La Grande Table).

Suivre le fil de cette idée qui revient à reprendre les rênes de sa vie : on devient ainsi un être responsable, capable d’agir en conscience…

Avoir une pensée pour Rosa Luxemburg.

« Au milieu des ténèbres, je souris à la vie, comme si je connaissais la formule magique qui change le mal et la tristesse en clarté et en bonheur. Alors, je cherche une raison à cette joie, je n’en trouve pas et ne puis m’empêcher de sourire de moi-même. Je crois que la vie elle-même est l’unique secret. Car l’obscurité profonde est belle et douce comme du velours, quand on sait l’observer. Et la vie chante aussi dans le sable qui crisse sous les pas lents et lourds de la sentinelle, quand on sait l’entendre. »

Rosa, La Vie, Lettres de Rosa Luxemburg, Edition de L’Atelier, 2009

Et sourire à la vie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s