Douche cérébrale (2)

Mardi 25 octobre

Yogeeti est toujours dans l’arbre… Je suis allée sonner chez plusieurs voisins pour trouver une échelle. J’en ai trouvé une petite. Pas assez haute. J’ai installé une bâche aux branches les plus basses pour inciter Yogeeti à sauter, mais ça n’a pas marché. J’ai aussi appelé les pompiers sur les conseils de madame Séville. Ils m’ont répondu qu’il descendra  quand il aura faim et qu’il fallait simplement lui mettre une gamelle avec des croquettes ou du lait au pied de l’arbre. Sauf que Yogeeti ne mange que de la pâtée et ne boit pas de lait ! De toutes façons je n’en ai pas (à part du végétal). Bref. Je lui ai porté une assiette de pâtée. Il est resté perché. Et puis il a bien fallu que j’aille au boulot. Quatre heures en tant que receveuse quai à 03 où la cabine a été démontée hier matin, plus trois heures supplémentaires au même poste au lieu d’aller à 62 : les travaux de nuit ayant été annulés à cause du mauvais temps, l’autoroute n’a pas été coupée et il n’y avait donc plus besoin de péagère à la sortie qui n’était plus rendue obligatoire.

Comme c’est les vacances ça roule moins. Je n’ai pas eu beaucoup d’interventions à traiter. Par contre, j’avais chaud dans mon polo d’hiver. J’avais bien remarqué que la température avait monté, vu que j’étais en t-shirt à la maison et même sous l’arbre. Mais je mettais le coup de chaud sur mon état émotionnel. Et puis je me suis dit aussi qu’il ferait froid en soirée. Ben non finalement. Pas de froid, mais la pluie. Dès cette nuit (la météo avait prévu à partir d’aujourd’hui, il me semble… Enfin, la dernière fois que j’ai regardé) et Yogeeti n’a pas bougé. Malgré les coups de tonnerre, parce que ce n’était simplement de la pluie, c’était carrément orageux, Yogeeti est resté perché. Je vais continuer à faire le tour du voisinage pour une grande échelle. Si personne n’en a, je passerai une annonce au Service d’Echanges Local. L’idée c’est d’installer une grande échelle contre l’arbre pour tenter de faire descendre Yogeeti de lui-même aujourd’hui. Vu qu’il pleut, je ne vais pas monter. Et puis c’est dangereux de le faire seule. Je verrai demain avec Yoann. Faut que je lui envoie un texto. Il finit le boulot à quelle heure déjà ? Je suis prête à monter moi-même à l’échelle, même si je sais mon frère plus agile que moi, c’est surtout qu’il faut quelqu’un au pied. Et puis Yogeeti étant peureux, c’est mieux que ce soit moi qui le récupère.

J’ai aussi pensé au panier dans lequel je l’ai vu dormir quelques fois à la cave. Seulement si je veux l’utiliser, il faut que j’assure l’anse, elle ne tient presque plus. Ah la la, j’ai le cerveau en ébullition, j’élabore mille solutions. Il suffit d’une qui fonctionne. N’empêche c’est mieux d’en avoir plusieurs en stock. Je vais envoyer un appel au groupe de pratique en communication animale. J’ai bien tenté d’entrer en communication directement avec Yogeeti, mais sans protocole, je n’y suis pas arrivée. Et puis je crois que je suis trop tendue. Je lui ai tout de même envoyé plein de messages d’amour, de soutien et de confiance. Mais il est toujours là-haut. Je l’ai entendu miauler tout à l’heure. Ça me rassure, ça veut dire qu’il est bien vivant.

J’ai beaucoup d’espoir dans la solution Yoann demain.

C’est con que je travaille aujourd’hui quand même, bon en même temps, je ne pourrais pas faire grand chose, il pleut. C’est dommage qu’il pleuve. Bref.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s