Douche cérébrale (4)

Jeudi 27 octobre

Il est cinq heures.

Debout, de-ebout, debout !

De boue… Bouh… Pfff. Oh la la. Sommeil. Mais tendue. Ça aide à tenir debout. Bon. Yogeeti est toujours perché dans l’arbre. Plus haut. Impossible de le déloger jusque là. Va-t-il finir par descendre tout seul ? Comment le faire descendre ? Comment l’aider à descendre ? Ch’ais pas. Pauvre chat. Qu’est-ce qu’il est allé faire là-haut ? Aucune idée. Se mettre à l’abri ? Ben, le voilà prisonnier… C’est bête. Aïe, aïe, aïe ! 

Cinq heures du mat’. J’entame ma série de matins. J’étais persuadée que Yogeeti serait redescendu, sauvé hier. Ben non. C’est raté. Mauvaise conviction. Bon. Qu’est-ce que je vais faire ? Je voudrais qu’il fasse soleil. Grand soleil. Je serais assise là-haut. Dans l’arbre avec Yogeeti dans les bras. Un moment tous les deux, seuls au monde. Dans une bulle. Et puis on redescendrait gentiment. Yogeeti dans ma veste. Contre mon cœur. En sécurité. On retrouverait la terre ferme. Je le ramènerais à la maison. Je lui donnerais à manger. Je prendrais soin de lui. Il irait dormir sur l’oreiller. Longtemps. Il va faire un grand somme quand il aura quitté son perchoir. Ouaich, Yogeeti ! La maison t’attend. Je t’attends… Tu peux descendre par l’échelle. J’y suis bien montée moi. Oh la la, que d’émotions ! Ex movere… Mouais, voilà.

Je ne sais plus quoi écrire. Je crois que j’irais bien me recoucher là. Non ? Si. Seulement je bosse. Ce matin. Demain matin. Samedi matin. Dimanche matin. J’ai fait sortir Walter, puis Bagheera ensuite. J’ai entendu Yogeeti dans l’arbre. Dans son arbre… Oh la la mon Yogeeti ! Je suis de tout cœur avec toi. Je te partage tout mon amour, tout mon courage, toute ma force, pour t’aider à suivre le chemin qui te ramènera au sol. Je reviens te voir cet après-midi après le boulot. Que l’énergie que je t’envoie te porte. Te donne la force de quitter ton perchoir. Yoann va revenir ce soir. Et Christophe m’a dit que je pouvais faire appel à lui. Qu’est-ce que tu en penses ? Je voudrais venir te chercher moi. J’ai autant besoin d’aide que toi. Ah la la la la, mon Yogeeti ! Quelle aventure ! Est-ce que je suis capable d’écrire sur un autre sujet ce matin ? Je me demande…

Je me demande quand Yogeeti va être redescendu de l’arbre, je me demande s’il va redescendre tout seul, je me demande si je vais aller le chercher moi-même, je me demande s’il acceptera l’aide de Yoann, je me demande si je dois faire appel à Christophe, je me demande combien de temps Yogeeti peut tenir perché, je me demande ce qu’il fait là-haut, je me demande… Je me demande comment le rassurer. Je me demande quoi faire. Je me demande où en est ma cartouche d’encre. Je me demande si le soleil va sortir aujourd’hui. Je me demande quelle est la solution. Je me demande si je ne devrais pas faire appel à Christophe dès aujourd’hui. Je me demande combien cette expérience va me faire grandir. Je me demande ce que j’ai à apprendre. Je me demande comment aider au mieux Yogeeti. Je me demande si je ne ferais pas mieux de rester à la maison plutôt que d’aller au boulot (allô, mon chat est prisonnier en haut d’un arbre et je ne me sens pas du tout de venir : il faut que je lui trouve une solution)… Je me demande si un chat coincé dans un arbre  peut être considéré comme un cas de force majeure… Je me demande… Je me demande… Je me demande combien de temps Yogeeti va rester encore perché tout là-haut. Je me demande comment l’aider. Je me demande…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s