Patchwork 8/30

Je me suis couchée hier soir accompagnée de la joie de Françoise Héritier :

Je trouve dans la joie une splendeur à vivre, y compris dans la douleur. Et ce n’est pas un habit dont je me suis revêtue pour supporter les difficultés de l’existence. Non, je crois simplement que j’ai été armée très tôt pour cette capacité à accéder à la joie pure.

[…] J’ai cette propension à jouir du moment présent, sans anticiper sur les joies du lendemain. A tout apprécier. Jusqu’à l’éclat du soleil d’automne que j’aperçois à cet instant à travers la vitre.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/11/05/francoise-heritier-j-ai-toujours-dit-a-mes-etudiantes-osez-foncez_5210397_3224.html#ImJsKGv18lz5hfHH.99

je me suis réveillée ce matin avec les paroles d’Alexandre le bienheureux : « Il faut prendre le temps de prendre son temps » .

Aujourd’hui, je goûte la douceur de vivre, sans rien attendre, à l’écoute de ce dont j’ai envie. Pas envieuse. En vie. Je savoure avec enthousiasme le simple fait d’être vivante. Tête au repos.

Aujourd’hui, j’ai fait ce qui m’importait.

Aujourd’hui, j’avais rendez-vous avec moi.

Je devrais m’accorder plus souvent ce genre de rendez-vous.

Aujourd’hui, je crois bien que les quatre-vingt-dix minutes engloberont le temps d’écriture et le temps de publication.

Approximativement.

Parce qu’aujourd’hui, je suis en dehors de la mesure du temps.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s