Patchwork 10/30

Rhume

d’abord reume (1226) et rume (v. 1276), refait d’après le latin et le grec en rheume (1575) et rhume (1578), est emprunté au bas latin rheuma « flux de la mer » et « catarrhe » , lequel est repris au grec rheuma « eau qui coule » , spécialisé en médecine pour un écoulement d’humeurs, une suppuration, etc. Le mot, conservé en grec moderne au sens de « courant » est dérivé  de rhein « couler » (-> -rrhée).

Robert Historique de La Langue Française

Ah.. le -rrhée de diarrhée ou logorrhée…

Donc, j’ai un écoulement d’humeurs du nez. Je me mouche entre deux éternuements.

Au passage, rhumatisme a la même étymologie ( « écoulement d’humeurs » ). Rien à voir, par contre, avec rhum, si ce n’est un bon grog pour atténuer le rhume.

Noyer son rhume dans le rhum
Et se retrouver sur plage cubaine
Un rêve, un souvenir
Il est l’heure d’aller dormir.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s