Patchwork 13/30

Un lièvre en son gîte songeait…

Quelle est cette bourrasque, quelle est cette tempête
Qui rugit au dehors, fait claquer un volet ?
Oh ! Je resterais bien sous la couette
Allongé là au chaud et à l’abri
Jusqu’au retour du soleil, ou une accalmie…

Mais vais-je donc laisser ce maudit volet claquer ?
Mais que ferai-je après, une fois debout,
Après avoir ce volet accroché ?
Me recoucher, non. Peut-être manger un bout…

Je pourrais sortir acheter des légumes
Pour préparer une soupe pleine de vitamines
Qui m’aidera à faire passer ce rhume
Et me redonnera bonne mine.

Je pourrais m’instruire, en allumant la radio
A l’heure des Chemins de la philosophie,
Mais aussi en me connectant à l’ordi
Suivre Arrêt sur Images, ce ne serait pas idiot
J’ai plusieurs émissions en réserve…
Je pourrais apprendre quelques chansons,
Retrouver les paroles de l’air que je conserve
Dans ma tête, à peu près, sur un bourdon.

Je pourrais… lire un peu, répondre à des courriels
Et puis… me préparer un chocolat au miel !
Oh oui, je pourrais en faire un tas de choses
Si je sortais de ma léthargie, allez j’ose !

J’ai ouvert les volets, qui étaient bien fermés,
C’est celui de la voisine qui battait au vent.
Apercevant un morceau de ciel dégagé,
J’ai rassuré mon moi lièvre pleutre, mais si touchant.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s