Quand il y a du remous

Ne pas résister
Le moindre instant
Se laisser porter
Suivre le courant

Être eau et non roc
Ecouter en dedans
La nature du choc
Les échos d’antan

Et plonger dans ses peurs
Comme on plonge dans la vague
Sonder les profondeurs
Apprivoiser le vague

Puis goûter au silence
A la paix, à la joie
Avec bienveillance
revenir à Soi.

4 réflexions sur “Quand il y a du remous

  1. Une écriture simple et évocatrice, parfaitement déliée, on n’y perçoit pas le lâcher prise comme une faiblesse ou un renoncement, mais comme une façon de se délester d’un poids.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s