Journal (4)

5 juin

C’est la nuit. Je n’ai rien dormi. Un cycle de sommeil tout au plus. Je ne tiens pas les yeux ouverts. Je n’avais pas sommeil hier soir. J’ai très sommeil maintenant. Je pense à Sonia Choquette pour rester dans une bonne énergie joyeuse et enthousiaste, seulement, j’ai surtout envie de dormir. Dur, dur, dur.
Vivement midi et demi, c’est tout ce que je peux écrire.
J’ai testé pour vous un cycle de sommeil. Ben c’est pas assez… De quoi j’ai besoin pour tenir debout là maintenant ? De dormir plus. Sauf que je ne vais pas pouvoir. Désolée « corpsy » ça va être l’heure d’aller au boulot. Oui, c’est très dur, oui, ça ne va pas du tout, mais tant que je peux pas vivre d’amour et d’eau fraîche, ce sera comme ça. Un rythme pas toujours adapté. C’est le moins que je puisse dire…
Je me demande si je suis en état de travailler ce matin… Je me demande comment ça va se passer… Je me demande si je vais devoir assumer ce rythme désorganisé jusqu’à l’âge de la retraite… Je me demande dans quoi je pourrais travailler… Je me demande où est ma place… Je me demande pourquoi je suis debout si tôt… Je me demande ce que veut Bagheera… Je me demande comment je peux tenir debout… Et puis je ne me demande plus rien, je dors assise.
J’ai sommeil mais je voudrais être réveillée. Eh oui, je vis en décalé. Je dormirai cet après-midi. Et tant pis pour le salon bien-être de Crémieu. Je serais bien allée y faire un tour, mais non. J’ai besoin de me reposer.
Je cale. Je ne sais plus quoi écrire. Allez, La Petite Rosette, un petit effort. Ouaich, je veux bien, mais je ne sais pas. Oh ! Mon ventre se met à couiner ! Comme Bagheera. Pourquoi tu pleures ? C’est l’horaire qui te fout en l’air ? Oui, je peux comprendre. C’est une fois. Une fois en passant. Demain, le réveil sonnera seulement à cinq heures, c’est royal ! Deux heures de sommeil en plus minimum. Youpi ! Pour l’heure, il faut tenir. Avec un café ? Non, pas tout de suite. Peut-être plus tard. Avec un thé alors ? Bof, ça me dit moyen… Quoi, pas de boisson chaude ? Rien ? Non, pas rien. Une infusion peut-être… Une infusion pour me réveiller… Oui, pour me réveiller en douceur. J’ai une infusion pour le matin. Ouaich, ça me  parle mieux qu’un thé. Donc, je vais faire chauffer de l’eau. Voilà. Et puis ce sera tout. Mon estomac, t’as pas envie d’être sollicité de si bonne heure, pas vrai ? J’ai prévu un encas pour dans la matinée.
Je me demande si je vais réussir à me lever pour aller m’habiller… C’est pas gagné. Mais si, mais si ! Je peux le faire et je vais le faire pendant que l’infusion infuse. Je me sens plutôt bien en robe de chambre là. Toute douce qu’elle est. Oui, bon, pas franchement adaptée pour le travail. Pas une tenue conforme. Ok, ok, je vais aller me changer. Allez ! Maintenant !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s