Douche cérébrale (15)

16 juin

Temps humide. Orage et pluie cette nuit. Je ne suis pas bien réveillée. Pas retrouvé mon équilibre digestif. Mangé trop tard hier soir. Avant de me coucher parce que j’avais faim finalement. Va falloir que je remette de l’ordre dans mon alimentation. Me concocter des repas équilibrés. D’ailleurs j’ai à cuisiner pour midi. J’ai le choix entre carottes, lentilles et pommes de terre au four. Comme il faut aussi que je mange ce soir, faut que je prépare tout ce matin. J’aimais mieux quand j’avais des courgettes. Mais voilà, je n’en ai plus. Ah, voilà Mirabob qui me cherche. Qu’est-ce que tu veux chat ? Pourquoi tu miaules ? Tu as froid en haut ? Faut que j’aille fermer la fenêtre ? Oui, pourquoi pas, après tout, peut-être. Maintenant là tout de suite ? Maintenant. Voilà. Yogeeti sur le bureau. Ça t’ennuie si je ferme ? Non, hein ?

J’ai fermé la fenêtre et Yogeeti est descendu. Il regarde par la vitre. Scrute les petits oiseaux. Les moineaux. Un temps, et puis, il est parti. Bon. Alors moi hier je n’ai pas fait le défi du jour. Pas eu le temps avant de partir au boulot. Et après pas motivée. J’ai passé la soirée sur Facebook. Moyennement cool… J’ai mis du temps à partager un message que je n’arrivais pas à bien rédiger. Je cherchais à m’exprimer clairement, sobrement, sans en faire des tartines…

J’en mangerais bien une, là, de tartine…

Après ma douche cérébrale.

J’ai ouvert pour Yogeeti. J’entends la pluie. C’est fou tout ce qu’il pleut cette année ! Aujourd’hui j’avais programmé d’aller à Lyon et puis on m’a rajouté un poste. Je l’ai accepté du fait de la météo. J’ai reporté mon excursion lyonnaise à lundi. Il devrait faire soleil la semaine prochaine. C’est en tous cas ce que prévoit Météo France. Donc, cet après-midi, local de La Tour du Pin. Si c’est comme hier, je me demande à quoi ça sert, au-delà de me faire faire des heures. Aujourd’hui la troisième borne automatique est mise en service. En fait, je vais faire le dernier poste du péage de La Tour du Pin. Si ça se passe bien, je pourrai avancer ma lecture de Sous le vent de Neptune. Je vais refermer la porte-fenêtre, j’ai froid.

Je me demande pourquoi j’ai sorti la petite table et les chaises… Je me demande si les tomates vont pousser… Je me demande si je vais avoir des potimarrons… Je me demande jusqu’à quand il va pleuvoir…
C’est drôle, la porte fermée, je n’entends plus la pluie, seulement les oiseaux et j’ai l’impression qu’il ne pleut plus. Le temps va bien finir par s’éclaircir… Un jour…

Est-ce que j’ai écrit que je n’avais pas dansé hier ? Pas exactement. Juste noté que je n’avais pas fait le défi du jour. Est-ce que je vais en faire deux aujourd’hui, du coup ? Si je ne peux pas danser aujourd’hui (faute de temps), je trouverai un créneau ce week-end. Si. C’est ce que je me dis. En attendant, je me demande quel est le défi du jour… J’en suis à mi-parcours, c’est fou comme le temps passe. Je me demande si je ne fais pas trop de choses entre le défi, l’AVM et la libération de mon artiste. C’est un peu tout lié en même temps. J’y pense, mais peut-être que je ne le vis pas assez. Trop mentale je suis.

Une réflexion sur “Douche cérébrale (15)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s