Douche cérébrale (48)

19 juillet

Je suis fatiguée parce que je n’ai pas assez dormi et pourtant ce n’est pas le réveil qui m’a réveillée. Non, je me suis réveillée toute seule. Je me suis couchée encore très tard hier — genre une heure et demie —, je voulais lire avant de dormir et même sans lire, ça faisait tard. Bref. C’était la pleine lune et j’ai bu un café en fin de matinée. Oui, mais bon, est-ce vraiment ça qui m’a influencée et fait veiller tard ? Ch’ais pas. Oh, je ne sais pas sur quoi enchaîner… Je poserais bien la plume le temps d’y réfléchir. De réfléchir, non, de laisser venir la suite. J’ai quelque chose qui me chatouille dans la gorge et je me sens enrhumée. Enrhumée mi-juillet ? Ben, semblerait oui… Trois petits points de suspension… Non, je ne suspens pas mon stylo-plume ! Aïe, c’est dur ! N’empêche que j’écris plus vite comme ça. En moins de temps. Bon, je suis toujours fatiguée. Mirabob pleure dehors. Oh, mais qu’est-ce qu’il a Mirabob ? Ben non, je ne vais pas me lever pour aller le cajoler. Pas tout de suite. Mes yeux voudraient bien se fermer. Ben non, c’est plus l’heure. Dommage.
C’est rigolo dommage en deux parties : dom-mage. Et voilà, j’éternue. Comme si j’avais pris froid alors qu’il a fait chaud hier. Pas de clim depuis mon dernier poste, c’est-à-dire samedi. Oh, je ne sais plus si j’ai éteint la maxi avant de partir ! Je ne crois pas en fait. Mirabob est rentré boire. Il semble avoir une grosse soif. Ça ne boit pas beaucoup habituellement un chat… A surveiller.

Et voilà, la plume qui se suspend… Je ne sais pas quoi écrire.

J’ai envie de boire mon verre de jus de carotte que j’ai préparé. Je me demande si je vais petit-déjeuner dehors… Je me demande si je vais trouver tout ce que je cherche en courses ce matin, ou si il faudra que j’aille voir à Bourgoin cet après-midi avant d’aller au péage… Je me demande quand je vais aller faire reprendre ma robe chez la couturière… Ce n’est pas prévu ce matin, je ne sais pas si j’ai le temps de l’ajouter… Ça dépend à quelle heure je pars… Oh, une poussière dans l’œil gauche ! Merdum ! Une poussière ou de l’humeur ? Ça me rappelle un épisode de Doctor Who — pas le meilleur, mais ça reste toujours sympa un épisode de Doctor Who —, je me demande si je ne vais pas finir par acheter les DVD… Sauf que je sais pertinemment que je ne regarde pas les DVD. N’empêche, j’aimerais bien regarder un épisode de temps en temps. Bon, et après ?

Je ne sais pas.
Je dors.
J’ai les yeux secs.
Le marchand de sable etc…
Oui, mais ce n’est pas l’heure.

Je voudrais écrire une version « ma solitude » de « ma liberté » de Moustaki. C’est pour ma chronique du jour. Je ne sais même pas si j’aurai le temps de la finaliser aujourd’hui. Sinon, tant pis, je l’écrirai demain. Ah ! J’ai un nouvel argument pour ma nuit courte : mes règles. Je les avais oubliées, mais c’est bientôt le moment, même plus que bientôt. Comme un rappel du ventre là. Une sensation. Je vais jeter un œil dans le calendrier, mais je crois que c’est ça. Ok, je comprends mieux. Et j’aime bien comprendre. Voilà. J’arrive en fin de douche. Dehors les corbeaux. Des corbeaux qui croassent. Deux. Dialogue. C’est pas les oiseaux que j’entends le plus souvent. Croâ.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s