Douche cérébrale (76)

16 août

Mardi 16. Je réécris le jour pour l’ancrer. Parce que je ne sais pas bien quel jour on est. Je ne sais pas trop comment on vit. Hier, je me croyais dimanche. Hier, je suis allée voir L. qui a passé le week-end chez elle. Ça fait plaisir de la voir debout, qui se déplace avec une béquille. Je ne me rends pas forcément bien compte par où elle est passée depuis son accident de la route le 31 mai, je constate seulement, avec soulagement, qu’elle est aujourd’hui en un seul morceau.

Oh la la. Je m’endors. J’ai très envie de retourner me coucher. Ça va être dur ce matin. C’est dur maintenant. Impossible de me coucher de bonne heure hier soir. Le temps d’éteindre l’ordi, le temps d’arroser, le temps de prendre ma douche… Je dors au-dessus de mon cahier. Euh, va bien falloir que je me réveille malgré tout. Qu’est-ce qu’il me faudrait pour me réveiller ? Bouger. Assise à écrire, ça n’est pas assez actif. Je lutte pour ne pas m’endormir au-dessus de mon cahier. Qu’est-ce que je pourrais bien écrire ? Ben je ne sais pas.

Pas de moustique hier soir. J’ai sommeil. J’ai sommeil. J’ai sommeil… Faut que je m’active ou je vais m’endormir. Ah. Un chat qui fait ses griffes sur le… comment ça s’appelle… Le truc pour ses griffes à la corde qui n’est plus très fraîche. Un chat qui monte l’escalier, puis qui redescend. Un chat ou une minette. Parce que ça ressemble plus à Bagheera qu’à Walter qui dormait dans un coin de la chambre quand je me suis levée. Et puis Mirabob ou Yogeeti ne font pas leurs griffes comme ça. Est-ce que Mirabob gratte d’une manière ou d’une autre ? Je ne crois pas en fait. Yogeeti, lui, les fait sur le tapis d’entrée. J’en attends un neuf. Mais qu’est-ce que je vais faire du vieux ? Le jeter. Euh. Oui. Ce serait logique. Mais bon. Non, il n’y a pas de mais bon. Une fois que j’ai reçu le neuf, je jette le vieux : il est tout abîmé !

Non ! Trois heures vingt déjà ! Et il me reste une page complète à écrire. Faut que je m’active là. Mais je ne sais pas quoi écrire.

Je me demande si je bois une boisson chaude avant de partir… Si oui, ce serait bien que je fasse chauffer l’eau maintenant. J’hésite, mais je pense que oui en fait. Ça me fera du bien de boire une infusion. Ok. C’est parti. Je vais mettre l’eau à chauffer. Pose du stylo. Hummm. Ce serait mieux que je termine ma douche cérébrale d’abord. Mais vite alors ! Allez, allez, un petit effort.

Je repense à la vidéo dans laquelle Jean-Jacques explique qu’au bout d’une page et demie il écrit des choses intéressantes, plus inspirées. Je ne crois pas que ce soit le cas aujourd’hui pour moi, ni souvent les autres jours d’ailleurs. Pour en être sûre, pour pouvoir le confirmer, il faudrait que je me relise. Ouaich. Je ne crois pas en avoir le temps. Le temps d’une retraite peut-être… Un jour. En cours de module sept, comme l’a suggéré Jean-Jacques dans la vidéo d’introduction. Ou après. En octobre, pendant mes congés. On verra bien, c’est loin. Pour le moment, je ne me vois pas partir en retraite quelque part. Je tenterais bien l’expérience à la maison par contre. Un jour ou deux pour commencer. A voir. Pour l’heure, je vais aller faire chauffer l’eau pour l’infusion.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s