Douche cérébrale (77)

17 août

Cool ce matin. Hier soir, je me suis dit que je voudrais me lever à neuf heures et ce matin j’ai ouvert les yeux à neuf heures moins quart. J’ai un peu la tête dans le seau du fait que je me suis couchéetard. C’est marrant d’accrocher les deux mots dans le geste : « couchée tard » comme si ce n’était qu’un seul mot…

Ce matin, j’ai mon premier bilan à vidéobloguer. Bilan d’une première semaine. Cinq jours. Ah bon, une semaine ne fait pas, ne compte pas sept jours ? Je l’ai préparé hier matin au boulot, mais je n’ai pas eu l’énergie de l’enregistrer. J’ai privilégié la dernière étape de l’AVM. C’est parti pour le septième module. Et comme d’habitude, pas moins de trois heures pour regarder la vidéo. Elle dure à peine une heure, mais le temps de prendre des notes, ça rallonge le temps. Et je ne me rappelle même plus du titre… Mais bon, je n’ai pas l’intention de faire un résumé dans mes trois pages du matin. Je me demande quelle intention je pourrais poser aujourd’hui… Je laisse venir. Pour le moment, c’est la douche cérébrale et là, ça me fait penser à la pensine de Dumbledore.

Y a une mouche qui me tourne autour. Bouh ! Je suis énervée de l’entendre bourdonner. J’ai ouvert la porte-fenêtre. Allez, mouche, dehors !

J’ai sorti la poubelle hier soir comme tous les mardis mais j’étais la seule. Le camion des poubelles passe demain. J’ai vérifié sur le calendrier ce matin. Bon, je crois que je vais devoir sortir illico presto les boîtes vides des chats, je crois que c’est ça qui attire la mouche… Ah… Elle est partie on dirait. En fait, je me déconcentre, je me laisse perturber, déranger par l’agitation extérieure. Je ne suis pas centrée. Je ne suis pas branchée à mon espace de silence intérieur… Ça me rappelle que je n’ai pas lu le dossier sur le silence dans le numéro double de l’été de Télérama.
Silencio. C’est une chanson du… Merdum ! J’ai oublié leur nom ! Ah, ça me revient : Buena Vista Social Club.

Je n’entends plus que le frigo. Et au loin la machine à laver. Il y a la pendule du salon aussi. C’est dingue, j’ai l’impression qu’elle est dans la cuisine ! Mais non, elle est bien de l’autre côté du mur.
C’est agréable le calme. Je savoure. Peut-être que je vais petit-déjeuner dehors si le soleil n’est pas trop fort.

C’est l’anniversaire de C. aujourd’hui. Je lui envoie un sms tout à l’heure. Hier j’avais noté dans mon agenda : prendre rendez-vous chez la coiffeuse et pour un massage. Et puis je ne l’ai pas fait. Je me demande si je vais le faire aujourd’hui… Ce n’est pas ce qui me semble le plus important. Est-ce le bon moment ? Le bon moment c’est quand je prends la décision de le faire. Il y aurait pas mal de décisions à prendre par rapport à des choses à faire. Et voilà mon cerveau prêt à s’emballer. Minute cerveau, tu te rappelles : être pour agir. Faire hors agitation. Cool, j’ai envie d’être fluide. Voilà mon intention du jour. Aujourd’hui je suis fluide. Et là, je bois un verre d’eau parce que j’ai soif. J’aimerais bien un jus de fruit, mais le jus de carotte est à la cave… Ça me fait penser que j’ai les bouteilles vides à porter au point verre. Point verre. Point vert. Hier soir, j’ai vu un ver luisant dans l’herbe.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s