Le mot du jour : camion

Je me demande pourquoi il y a toujours des camions qui circulent aux abords de la bretelle de sortie d’autoroute sur laquelle je vais m’engager… Je n’ai plus la distance nécessaire pour doubler, il me faut freiner. Que le dernier kilomètre me semble long !

« Espèce de charrette » depuis le XVIe siècle devenu « gros véhicule automobile » en 1915 avec les mêmes fonctions — mais à une toute autre échelle — de « transport de marchandises et de lourdes charges » , le camion s’impose sur le bitume alors que son chargement en conteneur pourrait tout aussi bien, dans bien des cas, être transporté sur rail.

Alors certes, il y a toutes sortes de  camions : camions poubelles, camions de pompiers… Mais que de marchandises ! Que de pollution ! Me dis-je au volant de mon VL ralenti derrière un PL. C’est quand qu’on associe les différents moyens de transports ? Du ferroutage pour les longues distances et le transport routier pour les dessertes locales en camions de taille raisonnable au lieu d’autoriser la mise en circulation de semi-remorques toujours plus lourds ?

Et pour un avenir vraiment meilleur, c’est quand qu’on relocalise ?

Et puis, si on imaginait qu’on circule simplement comme dans le poème de Prévert ? A pied, à cheval, en voiture et en bateau à voiles…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s