Le mot du jour : renard

En attendant les appels des automobilistes en détresse au péage dans le matin gris, je me suis demandé quel pourrait être le mot du jour…

Le renardeau de la photo que j’avais mise en fond d’écran de bureau pour remplacer la marguerite en image de synthèse m’a inspirée. Un beau petit renard bien roux dans des herbes vert tendre qui a illuminé ce terne dimanche matin.

Ainsi, ce sera Renard, mammifère carnassier voisin du chien et du loup — un canidé donc — dénommé autrefois goupil jusqu’à ce que ce dernier soit remplacé par le nom du héros d’une épopée satirique animale (fin XIIe), le Roman de Renart : Renart le goupil est devenu le renart avec un t puis avec un d (vers 1530).

Animal à l’origine de la tradition antique et moderne de la fable, d’Esope à La Fontaine (pour faire synthétique), le renard est aussi, plus près de nous, un personnage attachant dans Le Petit Prince d’Antoine de Saint Exupéry. « Je ne suis pour toi qu’un renard semblable à cent mille renards. Mais si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. » Lui dit-il.

petitprince-1430031265

Je me souviens d’un film dans lequel les Inconnus lisent l’extrait… Je croyais que c’était au-dessus d’un berceau… Euh, non, j’ai confondu avec Trois Hommes et un couffin. Là, il s’agit des Trois Frères.

 

couverture-Actes-du-colloque-web-e1548665105802

Dans la vraie vie, le renard n’est pas souvent vu comme un ami par les humains. Pourtant, c’est beau un renard, c’est un animal magnifique, qui joue un rôle essentiel dans l’écosystème. Il n’est pas nuisible comme on veut nous le faire croire. Et comme pas mal d’animaux sauvages, il est à réhabiliter.

L’ASPAS (association de protection des animaux sauvages) œuvre pour une meilleure considération de l’espèce. Pour mieux la connaître et l’apprécier, on peut se procurer, entre autres informations sur le site de l’association, les actes du colloque Renard, organisé à Paris en 2017.

 

FabriceMidal2019

J’ai bien aimé trouver, en début d’après-midi, sans chercher, un renard en illustration sur la couverture d’un livre qui vient de paraître. Il s’agit  du dernier ouvrage de Fabrice Midal, Traité de morale pour triompher des emmerdes.
Comme un clin d’œil au mot du jour.
(Et ma liste de titres de Fabrice Midal à lire s’allonge…)

 

Je terminerai sur une citation du Petit Prince, une forme de réhabilitation en quelque sorte, car en cherchant des images pour illustrer ce billet, j’ai redécouvert que la célèbre citation « on ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux » est en fait le secret que le renard délivre au Petit Prince.

Adieu_dit_le_renard_Voici_mon_secret_Il_est_tres_simple_on_-_Antoine_de_Saint-Exupery-10826

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s