Le mot du jour : rasséréné.e

Ah, je me sens rassénérée…

Euh, on dit rassérénée. Ça vient de serein.

Ah oui. Ça me fait penser à l’oiseau.

Euh, ça ne s’écrit pas pareil. C’est un homonyme…

Certes. Mais ça n’empêche pas de ressentir de la sérénité en entendant la sérénade d’un serin. Et, oh ! Le nom de l’oiseau est ou serait (mon Robert Historique n’est pas affirmatif) issu du grec seirên désignant « des divinités de la mer qui, à l’entrée du détroit de Sicile, attiraient les navigateurs par leurs chants et les entrainaient vers la mort » …

Tiens donc, un nom d’oiseau et une femme-poisson…

Non, dans la tradition homérique les divinités de la mer étaient représentées par un corps d’oiseau et une tête de femme. Le corps de poisson, c’est dans les mythes nordiques.

Eh bien, qu’est-ce qu’on peut apprendre de choses en ouvrant un dictionnaire !

Ça laisse rêveuse… Ce qui s’accorde assez bien avec la sérénité… Enfin, peut-être. Je me demande… Non, même pas.
Donc, rassérénée. J’ai retrouvé un état de sérénité. Me voilà redevenue sereine. Et dans sereine j’entends reine.

Reine de quoi ? Si je puis permettre…

Reine sérénissime. Et puis c’est tout. Le temps a suspendu son vol. Aucun nuage, le ciel est pur. Je suis centrée. Pas de remous émotionnels. Je goûte cette divine sensation du retour à l’équilibre interne, à la paix intérieure.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s