Le mot du jour : élan

Non, pas le cousin du renne, mais le dérivé régressif du verbe s’élancer : « le mouvement par lequel on s’élance » , l’impulsion qui nous anime de l’intérieur et qui va nous mettre en route pour peu que nous ayons assez de moyens.

Bon, là, tout de suite, en fin de journée et en pleine digestion, mon élan n’est plus de celui de ce matin, il est ralenti…

Isabelle Padovani aborde le thème de l’élan et des moyens dans une de ses vidéos, mais je ne sais plus laquelle et les deux termes associés à son nom dans un moteur de recherche ne suffisent pas pour la retrouver. Par contre, je suis arrivée sur un article dans lequel elle précise les définitions :

L’élan, c’est l’élan de contribution « en tant que moteur premier de l’être humain, lorsqu’il est connecté à la Vie qui le traverse » ;

Les moyens : ce qui permet de mettre en œuvre cet élan.

Pour l’heure, j’en resterai à l’élan de vie nourri d’enthousiasme qui se trouve parfois freiner, sinon contrecarrer par des voix saboteuses — intérieures ou extérieures — du genre : « ça ne se fait pas » ; « c’est impossible » ; « tu n’y arriveras pas » ; « à quoi bon ? » …

Je sens bien que mon billet n’a plus rien de l’élan de ce matin. Il s’est émoussé au fil de la journée. Maintenant, il est bien tard, je suis fatiguée, qui plus est, demain je me lève de bonne heure. Je ferais donc mieux d’aller dormir, avec ou sans élan.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s