Le mot du jour : giboulée

Ça n’a pas arrêté de la journée : soleil, nuages, pluie et même grêle. Un moment on croit qu’il est possible d’aller se promener, l’instant d’après, le ciel est tout gris.

Journée giboulées.

Alors on sort ou pas ?

Le mot est d’origine obscure, peut-être du domaine occitan. Pierre Guiraud émet l’hypothèse d’un rattachement à l’ancien verbe gibler, gibeler « s’agiter, s’ébattre » , « voler » à cause du sémantisme analogue de volée qui a régionalement le sens de « pluie de très courte durée » explique le Dictionnaire Culturel en langue française.

La giboulée est en effet une « pluie soudaine, quelques fois accompagnée de vent, de grêle ou même de neige et bientôt suivie d’une éclaircie. » Moi je croyais que la giboulée englobait toutes les phases, de la pluie au soleil.

On a saisi l’occasion d’une accalmie pour aller faire un tour. Petit, le temps d’aller saluer les vaches, mais sans faire le tour du plateau. On a assisté du salon à la définition complète de la dernière giboulée de la journée.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s