Le mot du jour : far

Je mangerais bien un dessert aux pruneaux… Genre un flan.

Je me suis dit que je pourrais le préparer. J’ai cherché une recette sur Internet, j’ai trouvé celle du far breton. J’ai pensé que le mot était peut-être d’origine bretonne. Pas du tout.

FAR vient du latin far « blé, épeautre » , c’est le far- de farine.
« Préparation culinaire à base de farine sucrée, d’origine bretonne, évoquant le flan. Far aux pruneaux. — On dit souvent, hors de Bretagne, far breton » donne le Dictionnaire Culturel en Langue Française en première partie de définition, la deuxième étant une spécialité régionale salée à base de farine de sarrasin.

J’ai dressé la liste des ingrédients, vérifié ce qui me manquait, ajouté beurre salé sur ma liste de courses.

Je n’ai trouvé que du beurre doux au supermarché. Tant pis, j’ajouterai une pincée de sel.

Le mot far existe aussi en anglais, mais n’a rien à voir. Il s’agit d’un adverbe qui signifie « loin » . On le trouve dans le titre d’une chanson de 1975 de Nicolas Peyrac, so far away from L.a. . C’est aussi le titre d’une chanson de Yaël Naïm que j’adore.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s