Le mot du jour : clé

Ce matin, je me suis dit que le mot du jour viendrait de la radio, à l’heure du déjeuner. A La Grande Table Idées, il y avait un entretien très intéressant sur le thème du travail et du droit. Alors, pourquoi pas travail, avec citation de la chanson Travailler c’est trop dur ?

Et puis l’idée est passée. Un petit mot de trois lettres est venu s’imprimer dans ma tête. Et si j’ouvrais la porte ? Si je prenais la clé des champs ? Ah oui !

La clé est un « instrument de métal servant à faire fonctionner le mécanisme d’une serrure » donne en premier sens le Dictionnaire Culturel en langue française. Pour ouvrir ou pour fermer donc. Si les définitions récentes retiennent plutôt l’idée d’ « ouverture » (« ce qui sert à ouvrir » indique Le Petit Robert comme premier élément de définition), du point de vue étymologique le Robert historique explique que clé appartient à un groupe de mots techniques à base clau-  exprimant l’idée de « fermeture » (→ clore, clou) et précise, en outre, que « la serrure primitive consistait en un clou ou une cheville passée dans un anneau » , d’où une synonymie à l’origine entre clé et clou, les innovations techniques entraînant la différenciation sémantique entre les deux mots.

Les innovations techniques perdurant, aujourd’hui on ouvre des portes avec des badges, certains véhicules démarrent avec une carte magnétique. On s’éloigne de l’instrument de métal… Par contre, dans le domaine technique, les clés n’en demeurent pas moins des outils de formes diverses et variées servant à serrer ou démonter certaines pièces.

Je ne vais pas m’amuser à lister ici tous les sens développés autour de ce petit mot essentiel, même si c’est toujours intéressant de suivre un parcours sémantique. Je voudrais seulement souligner le sens musical qui me rappelle une question entendue hier à la radio, en voiture : « parmi ces clés, laquelle n’existe pas, clé de sol, clé de la, clé d’ut ? » Rendue à mon domicile, je n’ai pas écouté la suite de l’émission, depuis, j’avais même oublié la question, enfin, le croyais-je, jusqu’à ce que je lise ce passage : clé de sol, de fa, d’ut. Ah !

Tiens, je me demande si une note à la clé donne la clé du chant…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s