Thèse, antithèse, synthèse et la lune

Mercredi, je faisais l’éloge du repos au mois de juillet pour la plus grande joie de ma part bienheureuse « profitons du présent, il n’y a que ça de vrai » . Jeudi, je me faisais rattraper par le caractère ronchon et plein de scrupules de mon mental et je me lamentais sur mon manque d’énergie. Alors, après coup, je me suis dit que ça faisait thèse, antithèse et qu’il ne me restait plus qu’à faire la synthèse. Ah ! Je trouvais l’idée lumineuse et contentais plusieurs de mes parts : ma part bienheureuse enthousiasmée, comme toujours, par une nouvelle idée ; ma part intello satisfaite de l’exercice ; ma part en quête d’équilibre et de justesse, dans de bonnes dispositions aussi.

Sauf qu’à l’heure de m’y mettre, après mes huit heures de poste, je n’en ai plus la motivation. Eh oui, ce n’est pas de tout repos de tenir un journal, et là, je manque d’énergie si j’ose dire… En tous cas, je n’ai plus l’élan. J’aspire au repos. Bref, je ne me vois pas épiloguer sur les contradictions entre mes deux dernières chroniques. Je préfère observer la lune briller de plus en plus dans la nuit tombant.

Donc, restons simple. En résumé, vive le repos, mais… Mais il y a quelque chose qui résiste au repos total en moi. Je dirais que c’est mon mental qui résiste à l’abandon, incapable qu’il est de chanter : « Non, rien de rien, non, je ne fais rien » . C’est son côté fourmi…

Arrivée là, je suis embêtée parce que le titre « Thèse, antithèse, synthèse » que j’avais, pour une fois, avant d’avoir écrit quoi que ce soit, tombe à l’eau. Ce n’est pas grave, un peu dommage parce que je l’aimais bien, et puis il faut maintenant que j’en trouve un autre. A quoi ça sert de le préciser puisque cette chronique sera publiée avec un titre, trouvé donc (sans y avoir passé la nuit…) ? Ça sert à mêler les temporalités. J’aime bien. Mais après je n’ai pas à m’étonner de ne pas savoir être à l’heure : c’est parce que je n’ai pas une conception linéaire du temps.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s