Ma saison préférée

Cette chronique participe au thème du mois d’octobre « Automne »du Rendez-vous des Blogueurs.

J’aime la saison du passage à l’horaire d’hiver, une heure plus près de l’heure du soleil. Alors que beaucoup regrettent qu’il fasse nuit plus tôt, j’apprécie le retour de l’heure disparue en mars et de retrouver plus tôt le jour le matin.

J’aime la saison des sorties dans les prés, les bois, où l’on va ramasser des châtaignes et des noix, voire des champignons, parfois. J’aime les châtaignes que je déguste en plat salé ou sucré, du velouté au gâteau, en passant par la crème de marron ; de la préparation la plus simple « les châtaignes au lait » , à une recette plus élaborée « Potimarron farci aux champignons et marrons » .
Je me souviens d’un bol de châtaigne au lait préparé par papa, attention délicate, réconfort du soir, après une mésaventure qui m’avait passablement contrariée… Voiture bloquée dans le garage par celle d’un copain de mon frère garée dans l’allée. Ils étaient partis se promener et mon frère était injoignable. C’était du temps où l’on sortait encore sans portable. Il m’avait fallu trouver une autre solution pour rejoindre le péage. Quelqu’un avait fait un crochet pour passer me chercher. J’avais laissé un mot sur la table… De retour, le soir, ce bol de châtaigne avait fait fondre mon ressentiment.
Je me souviens aussi d’une poêle à trous chez mes grands parents.
Je me souviens encore de châtaignes cuites à l’eau qu’on mangeait dans la cour de récréation.

J’aime la saison à laquelle je sors en pull. Que ce soit pour aller en courses, en manif ou en balade. L’air est frais, mais il ne fait pas vraiment froid. Ce n’est pas encore le temps des gants, de l’écharpe et du bonnet.

J’aime la saison de la rentrée littéraire. Rentrée des livres, rentrée des classes pour les grands… Je n’aurai pas assez d’une vie pour lire tous les romans que j’aimerais avoir lu, tous les titres que je liste année après année. Alors je me tiens à l’affût, au détour d’une critique à la radio ou dans un journal, d’un conseil ou d’une attirance pour un livre dans une librairie, du roman à ne pas manquer, de celui qui viendra me toucher en profondeur et me procurera plus qu’un simple bon moment de lecture.
En cette période particulière, il est bon de rappeler que les livres sont essentiels.

J’aime la saison des couleurs flamboyantes, même si l’expression fait cliché, c’est au moins l’occasion de sortir l’appareil photo. J’aime les ocres, les jaunes, les rouges, dans les arbres puis au sol. J’aime la chanson de Prévert.
Il y a comme de la nostalgie dans cette saison, à moins qu’il ne s’agisse de mélancolie. Une forme de tristesse, douce, en lien avec les jours qui raccourcissent, les arbres qui se dénudent. C’est le temps de rentrer, faire retour vers soi. C’est la saison du métal en énergétique chinoise.

J’aime « le printemps de l’hiver » selon la belle formule de Henri de Toulouse-Lautrec. J’aime la saison au cœur de laquelle je suis née.

J’aime l’automne.

2 réflexions sur “Ma saison préférée

  1. Vraiment un très beau texte. Ah la poële à trous, chez moi, c’est dans la cheminée de mes parents pour Noël. J’aime une partie de l’automne mais le mois de novembre est un peu gris pour moi.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s